Autorisation

 
  •  Quattro persone di Kiev hanno picchiato uno straniero 
  •  Schengen biometrico: aggiotaggio tra gli ucraini 

Vol MH17 de la Malaysia Airlines: le missile à l'origine du crash provenait de Russie

Vol MH17 de la Malaysia Airlines: le missile à l'origine du crash provenait de RussieUn groupe de procureurs internationaux a annoncé, mercredi, que le missile à l'origine du crash du vol MH17 en Ukraine provenait d'un village tenu par les séparatistes prorusses. Selon les enquêteurs, une centaine de personnes seraient impliquées.

Le missile Buk, qui a entraîné la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines au-dessus de l'est de l'Ukraine le 17 juillet 2014, provenait de Russie. C'est ce qu'ont affirmé, mercredi 28 septembre, les procureurs internationaux, ajoutant qu'il avait été tiré d'un village ukrainien tenu par les séparatistes prorusses.

"Notre enquête a montré que l'endroit depuis lequel le missile a été tiré était aux mains des rebelles", a affirmé mercredi Wilbert Paulissen, l'un des responsables de l'enquête, lors d'une conférence de presse. Par ailleurs, les procureurs internationaux ont identifié une centaine de personnes potentiellement impliquées dans le tir du missile ayant causé la chute de lavion.


Members of a joint investigation team present the preliminary results of the criminal investigation into the downing of Malaysia Airlines flight MH17 , in Nieuwegein, on September 28, 201
MH17 missile 'came from Russia', Dutch-led investigators say - BBC News
Prosecutors investigating the 2014 downing of flight MH17 over eastern Ukraine say it was hit by a missile which was brought in from Russia.

Pour voir les images et vidéos sur vos tablettes et mobiles cliquez ici.

La Russie nie son implication dans le crash

Le Boeing 777 de la compagnie malaisienne, qui effectuait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur, avait été touché par un missile sol-air, ce qui a causé la mort des 298 personnes, dont une majorité de Néerlandais, et des membres d'équipage. De violents combats opposaient alors les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses dans la région survolée par lappareil.

Une enquête civile sur les causes de l'accident conduite par le Bureau néerlandais d'enquête (OVV) avait conclu en 2015 que l'avion de ligne avait été détruit par un missile BUK de fabrication russe lancé de l'est de l'Ukraine. Mais l'OVV n'avait pas pour tâche de désigner des responsables et les procureurs ont dû conduire leurs propres investigations afin que les éléments rassemblés puissent être produits devant un tribunal, dans l'éventualité d'un procès.

La Russie, qui nie toute implication directe dans le conflit ukrainien, a rejeté toute responsabilité dans l'accident. Moscou s'est dit "déçu" mercredi par les premiers résultats "biaisés" de l'enquête pénale internationale menée par les Pays-Bas. Une heure environ avant le début de la conférence de presse de ce mercredi, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait annoncé que des enregistrements radar obtenus par l'armée russe démontraient que le vol MH17 n'avait pas été abattu par une roquette tirée depuis les territoires contrôles par les séparatistes prorusses. De leur côté, les rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine ont nié, mercredi, avoir tiré le missile BUK sur lavion de la Malaysia Airlines.

Avec AFP et Reuters
Laissez un commentaire
Video du jour
Nouvelles
  • Dernier
  • Lire
  • Commentes
Calendrier contenu
«    October 2019    »
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031